Notre Magasin

FAQ

Retrouvez toutes les réponses aux questions les plus fréquentes.
Parcourir la FAQ.

Nous contacter

Service client disponible le lundi de 13h30 à 19h00 et du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h

Tél.02 97 11 09 43

Contact par courriel

Newsletter

Suivez nous sur facebook

Facebook Devenez fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 10 % de remise !

Blog catégories

"La cigarette Ploom provoque des cancers"

Publié le 2014-04-17

Un nouveau produit, "la cigarette Ploom" arrive sur les marchés. Elle est présentée comme une nouvelle cigarette électronique... à tort, selon le docteur Bertrand Dautzenberg, professeur de pneumologie à la Pitié-Salpêtrière et président de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT).

Quelles sont les caractéristiques de ce produit ?

- L'article du "Monde" parle de "la nouvelle cigarette électronique Ploom", mais ce n'est pas une cigarette électronique, c'est un produit de tabac et elle ne peut donc pas revendiquer le statut d'e-cigarette. Comme tous les produits de tabac, elle est taxée à 81% et elle n'a pas le droit, selon une directive européenne, de dire qu'elle est meilleure qu'un autre produit. Donc même si elle était un peu moins nocive qu'une cigarette lambda, ce dont je doute, elle n'aurait pas le droit de faire de la publicité sur cet argument.

Vous ne pensez pas que ce produit est moins nocif pour les consommateurs ?

- Cette cigarette vend des capsules de tabac un peu à la manière des capsules pour machines à café. Vous insérez la capsule dans la cigarette et vous faites brûler le tabac. Dans cette cigarette, on trouve donc toute la nicotine qu'il y a dans les feuilles de tabac et dans les autres cigarettes. Après, est-ce que ça chauffe assez pour libérer en plus du dioxyde de carbone ? Je ne sais pas. Ce qui est certain, c'est que comme la cigarette traditionnelle et contrairement à la cigarette électronique, la cigarette Ploom provoque des cancers. Ceux naturellement liés au tabac et ceux liés aux vapeurs toxiques contenues dans la fumée.

Mais ce qu'il y a d'encore pire avec cette cigarette, c'est que quand on allume une capsule, elle dure dix minutes. Les consommateurs doivent donc prendre toute la dose dans un délai très court. Or, c'est justement ce type de consommation qui créé l'addiction. Ce produit est donc fait pour que les gens continuent à fumer et n'arrêtent surtout pas, contrairement à ce qui a été relayé par certains médias.

Vous ne la proposeriez donc pas à un patient qui souhaite arrêter de fumer ?

- On ne propose jamais d'intermédiaire. On accepte éventuellement une cigarette électronique, mais le seul moyen d'arrêter de fumer, c'est d'arrêter. En plus, cette cigarette est une extension du marché du tabac, or je lutte contre toutes ces extensions. Donc je lutterai contre la cigarette Ploom. L'industrie du tabac fait tout pour qu'on s'y perde, pour qu'on la confonde avec un produit fait pour arrêter. Et c'est normal que les gens se fassent prendre. L'industrie du tabac a toujours adoré jouer la confusion.

En somme, cette cigarette n'a rien de nouveau?

- Selon moi, aucun des produits de ce genre n'est nouveau. Pour la plupart, ils ont été créés et lancés sur le marché il y a quelques années mais ils n'ont pas marché parce que les consommateurs n'y ont rien trouvé. Mais maintenant, ces cigarettes design sont à la mode et donc les marques tentent de surfer sur la vague. Je ne sais même pas quel public elles vont trouver, je ne crois pas que ça intéresse les jeunes. Reste à savoir comment les paquets vont se présenter. Pour le moment je n'en ai pas vus, mais j'espère qu'il y aura une image choquante dessus, et pas seulement un message dissuasif comme c'est le cas pour les cigares.

Propos recueillis par Clawdia Prolongeau le 17 avril 2014 - Le Nouvel Observateur

Copyright © 2014 SAS VAPÔWAY • Tous droits réservés