Notre Magasin

FAQ

Retrouvez toutes les réponses aux questions les plus fréquentes.
Parcourir la FAQ.

Nous contacter

Service client disponible le lundi de 13h30 à 19h00 et du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h

Tél.02 97 11 09 43

Contact par courriel

Newsletter

Suivez nous sur facebook

Facebook Devenez fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 10 % de remise !

Blog catégories

Foire aux Questions

  • Cette rubrique est destinée afin de vous éclairer sur certaines questions inhérentes à l’utilisation de la cigarette électronique. Elle n’a par conséquent aucun caractère revendicatif ou thérapeutique mais vous propose à travers son contenu nullement exhaustif des informations éducatives et objectives sur ce produit.

 

Qu’est-ce que la Cigarette électronique ?

La cigarette électronique ou e-cigarette est un dispositif électronique destiné à simuler l’acte de fumer. Elle produit une vapeur qui s’apparente visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Cette vapeur n’a aucunement l’odeur du tabac et ne contient nullement de goudron et de monoxyde de carbone, mais peut ou pas contenir de la nicotine.

Le concept de la cigarette électronique est apparu pour la première fois dans un brevet déposé par l’américain Herbert A.Gilbert en 1963. Le premier dispositif rendu public, destiné à simuler l’utilisation d’une cigarette a été réalisé par Hon Lik, un pharmacien Chinois qui a déposé en 2005, un brevet auprès de l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle). De nos jours, la plupart des cigarettes électroniques sont fabriquées dans diverses usines en Chine, à Shenzhen et à Hong-Kong.

Une cigarette électronique est constituée de trois principaux éléments :

  • Une résistance chauffante
  • Un atomiseur contenant l’e-liquide
  • Un dispositif électrique (une batterie) afin de faire fonctionner la résistance.
     

Remarque :
La cigarette électronique n’est pas considérée comme une méthode de sevrage tabagique.
Sa vente et celle des e-liquides sont interdites aux mineurs.
La cigarette électronique est par ailleurs fortement déconseillée aux non-fumeurs, aux femmes enceintes mais également aux personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires et respiratoires.

Quelle cigarette électronique choisir ?

Le choix d’une cigarette électronique peut être axé selon les convenances de chacun, sur son esthétisme, son design, sa facilité d’utilisation, sa portabilité ou encore son autonomie. Il est par conséquent eu égard à ces critères de choix, délicat de vous conseiller d’une façon générale sur un modèle plutôt qu’un autre.

Néanmoins, nous allons ici essayer de vous conseiller et de vous présenter les caractéristiques des différents modèles que nous avons choisi de vous proposer à la vente. Ces cigarettes électroniques ont été privilégiées eu égard à leur renommée internationale, leur authenticité, leur qualité et leur fiabilité.

Par ailleurs, il convient de vous apporter quelques éclaircissements concernant les équivalences entre cigarettes traditionnelles et e-liquides/cigarettes électroniques.

On peut dans un premier temps, considérer qu’une cigarette classique permet environ une utilisation complète de 14 bouffées.

D’autre part, nous pouvons dire qu’une cigarette électronique avec un contenu de 1 ml e-liquide permet une utilisation approximative de 175 bouffées, soit l’équivalent de 12 à 13 cigarettes traditionnelles.

Par ailleurs, il est à considérer que les batteries équipant les cigarettes électroniques permettent une utilisation différente en fonction de leur capacité. Ainsi, nous pouvons considérer qu’une batterie de 100 mAh, permet une utilisation d’environ 80 bouffées. Ces données du fabricant, ont été calculées selon le principe d’une bouffée de 3 secondes et un arrêt de 5 secondes entre chaque bouffée.

Néanmoins, il est à noter qu’une batterie « upgrade » de 100 mAh permet une utilisation de 100 bouffées. D’autres batteries rechargeables de type accus au lithium-ion offrent également plus de capacité et d’autonomie.

Enfin, en tenant compte de ces différents facteurs, il vous est par conséquent plus aisé de faire le choix d’un des modèles qui vous sont proposés.

Qu’est-ce qu’un Mod ?

L’origine du mot nous vient de la nouvelle Angleterre à la fin des années 1950, décrivant dans sons sens large du terme toute chose pouvant avoir une croyance populaire en vogue ou moderne.

Le Mod est donc, une cigarette électronique «modernisée» qui ne ressemble aucunement à l’apparence d’une cigarette traditionnelle. L’on pourrait ainsi considérer qu’une grande partie des cigarettes électroniques du marché à l’exception faite de l’eRoll, pourrait entrer dans cette catégorie.

L'on peut dire ainsi, que les mods sont communément des cigarettes électroniques customisées de différentes tailles possédant dans un ordre général des accus rechargeables au lithium-ion. Ils offrent des capacités différentes de stockage en électricité, se mesurant en mAh.

Ils peuvent être uniquement mécaniques "full méca" et dans ce cas, ils ne disposent d'aucune possibilité de variation de voltage et/ou de puissance (wattage). Leur tension de sortie oscille de 3,7V à 4,20 V à pleine charge.

A contrario, les mods dits "variables" offrent quant à eux des possibilités plus élevées de variation de tension en volt (VV) et/ou de puissance en Watt (VW). A l'instar de l'eVic de Joyetech équipé d'un écran LCD ou de l'iTaste VTR d'Innokin, certains mods variables offrent également un plus large panel de fonctionnalités.

Il est donc à noter que les possibilités de changement de voltage et/ou de wattage d'un mod, influent par conséquent de façon significative sur sa production de vapeur.Néanmoins, il convient d'adapter la résistance en (ohm) d'un atomiseur au voltage ou à la puissance souhaité afin d'éviter une altération prématurée de celle-ci.

Qu’est-ce que l’e-liquide ?

L’e-liquide est le produit servant à la production de la vapeur de la cigarette électronique. Il peut est composé de propylène glycol et /ou de glycérine végétale pouvant contenir ou non de la nicotine.

Il existe des centaines de saveurs différentes (tabac, café, fruit, chocolat…) avec un dosage nicotinique au choix selon les marques allant de 0mg/ml à 20mg/ml (taux maximal autorisé en France par l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé).

Le choix d’un e-liquide doit se faire en fonction de vos envies de saveurs et de vos besoins en nicotine.

Qu’est-ce que le propylène glycol ?

Le propylène glycol est un liquide incolore, inodore utilisé principalement comme additif alimentaire (E 1520, E 490) depuis plus de cinquante ans. Il se retrouve dans une multitude d’applications et de produits de consommation. Il est utilisé par exemple comme émulsifiant dans les sauces et assaisonnements et porteur de saveur ou de couleur dans les processus de fabrication de nourriture et de boissons. Ainsi, on le retrouve dans la fabrication des biscuits, gâteaux, bonbons, des boissons telles que sirops et bières.

Il est également présent, dans les savons, les dentifrices, les lingettes pour bébé, le mascara, les déodorants... Par ailleurs, il est largement employé dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique.Celui-ci, a été utilisé sous forme d'aérosol dans le milieu hospitalier, et plus précisement en pneumologie, afin d'assainir l'air ambiant.

La particularité de ce produit tient dans le fait qu’il se vaporise dès qu’il est chauffé à une température d’environ 60°. C’est donc eu égard à cette caractéristique, qu’il est possible de produire de la vapeur. En effet, lorsque l’on « vapote », la résistance chauffe à une température d’environ 60° l’e-liquide contenant le propylène glycol qui se vaporise alors sous forme de vapeur.

Plusieurs études à travers le monde portant sur l’analyse du niveau de substances cancérogènes et toxiques de la vapeur de l’e-cigarette ont été publiées. Les résultats sont sans appel, la cigarette électronique est significativement bien moins nocive que la cigarette classique avec ses 4000 substances dont 60 notoirement connues comme cancérigènes.En France, en novembre 2013, cent médecins, de toutes spécialités médicales signent un appel en faveur de la cigarette électronique afin de lutter contre les méfaits du tabac.

Enfin, la polémique sur le propylène glycol est quelque peu contradictoire. En effet, celui-ci est un produit bien maitrisé, connu et utilisé depuis des décennies. Le propylène glycol a été reconnu non toxique pour le corps humain et bio dégradable pour l’environnement. Il est par ailleurs généralement considéré inoffensif par inhalation.

Néanmoins, son utilisation au moyen d’une cigarette électronique reste pour l’heure en Europe et en France dans l’attente d’une étude approfondie sur son éventuelle toxicité.

Il est enfin, à ne pas confondre le proppylène glycol avec l'éthylène glycol, synthétisé en 1859, ayant révolutionné le monde de l'aéronautique, en remplaçant l'eau du système de refroidissement des moteurs d'avion.

Qu’est-ce que la glycérine végétale ?

La glycérine végétale est une substance également incolore et inodore.
Comme pour le propylène glycol, on la trouve dans les industries alimentaires, pharmacologiques et cosmétiques.
Au niveau alimentaire, la glycérine végétale est considérée comme additif et est identifiée sous l’E 422.

Les e-liquides contenant de la glycérine végétale produisent une vapeur plus dense pour un rendu en saveur moins élevé, alors que les e-liquides à base de propylène glycol ont une vapeur plus légère mais un goût plus prononcé. L’idéal étant d’utiliser un e-liquide composé de ces deux substances.Notons, que l'alliance de VG et de PG se comporte un peu comme une vinaigrette (huile et vinaigre), la VG étant plus dense, il convient de secouer votre flacon avant tout remplissage afin d'assurer une homogénité des proportions.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine (qui doit son nom au fait que le tabac a été introduit en France par Jean Nicot) est un alcaloïde présent dans les plantes de la famille des solanacées et notamment dans les feuilles de tabac.

Celle-ci a été découverte en 1809 par Louis Nicolas Vauquelin, professeur de chimie à l‘école de médecine de Paris et isolée en 1828 par deux savants allemands Wilheim Heinrich Posselt et Karl Ludwig Reimann.

A faible dose, la nicotine a un effet stimulant. Elle provoque une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, entraîne une libération d’adrénaline (hormone stimulante) et réduit l’appétit.

A haute dose, elle possède un effet dépresseur et provoque des céphalées, nausées et vomissements, puis la mort par paralysie respiratoire en cas de surdose.

La nicotine en solution utilisée dans les flacons d'e.liquide (pour 10 ml)  correspond aux valeurs suivantes:

  • 0 mg=0% de nicotine
  • 6 mg=0,6% de nicotine
  • 8 mg=0,8% de nicotine
  • 12 mg=1,2% de nicotine
  • 16 mg=1,6% de nicotine
  • 18 mg=1,8% de nicotine

 

Quels sont les symptômes de l’arrêt du tabac ?

Le sevrage tabagique est une étape difficile pour le fumeur. L’arrêt du tabac entraîne en effet des maux physiques et psychologiques, parfois délicats à gérer. La nicotine, étant l’ingrédient majeur des cigarettes, est la première responsable de ces maux.

Cette substance accroît en effet la production de dopamine et de noradrénaline dans votre organisme. Au cours du sevrage tabagique, le manque de nicotine vous prive donc de l’effet apaisant de ces hormones. Apprendre à vivre sans cette sensation de bien-être, devient alors le réel défi des fumeurs.

Les symptômes physiques  liés à l’arrêt du tabac se manifestent souvent par des troubles de la concentration et de la coordination. Par ailleurs, un état fébrile voire grippal est à constater avec rhume et quinte de toux lorsque le corps élimine le goudron. Des troubles du sommeil, un manque d’énergie, la constipation ainsi que la boulimie sont aussi directement inhérents à l’abstinence tabagique.

Les symptômes psychologiques liés à l’arrêt peuvent se manifester par une irritabilité, une incapacité à récupérer, un sentiment de tristesse, une anxiété voire une dépression dans les cas les plus extrêmes.

Bien que leur maximum se situe aux alentours de quelques jours, ces symptômes peuvent durer plusieurs semaines après l’arrêt du tabac.

Quelle est l'économie substantielle de la cigarette électronique?

On peut considérer à partir du principe décrit dans l'une des rubriques précédentes que 1 ml d’e-liquide est équivalent à 12/13 cigarettes traditionnelles, qu’en conséquence un flacon de 10 ml équivaut environ à 6/7 paquets de cigarettes.

A tire d’exemple, la dépense sur une année pour un fumeur de 10 cigarettes par jour pourrait être ainsi la suivante :

  • 10 x 365 jours = 3650 cigarettes/an = 183 paquets à environ 6,40 euros/paquet
  • La dépense annuelle est par conséquent de 1171,20 euros/an

L’économie substantielle d’un fumeur de 10 cigarettes par jour utilisant un dispositif électronique serait en comparaison la suivante :

  • 0,8 ml (10 cigarettes) x 365 jours = 292 ml/an = 30 flacons à environ 5,90 euros.
  • La dépense annuelle en e-liquide est par conséquent de 177 ,00 euros/an

L’économie est ainsi de 1171,20 – 177,00 = 994,20 euros/an

Comment calculer votre économie :

  • Consommation journalière de cigarettes x 365 = Consommation annuelle de cigarettes
  • Consommation annuelle de cigarettes/ 20 (Nombre de cigarettes par paquet) x tarif du paquet =Budget annuel de cigarettes
  • 1 cigarette correspond à 0,08 ml d’e.liquide
  • 0,08 ml d’e-liquide= 0,0472 euros
  • Consommation annuelle de cigarettes x 0,0472 = Budget annuel d’e-liquide
  • Budget annuel de cigarettes - Budget d’e-liquide annuel = ECONOMIE ANNUELLE

Copyright © 2014 SAS VAPÔWAY • Tous droits réservés